11/06/2009

VI.Singapour une île, un Etat, une ville

Republic of Singapore - Republik Singapura

新加坡共和国 - சிங்கப்பூர் கீடியரசீ

DSC05190

Si vous souhaitez obtenir quelques informations concernant la république de Singapour, je vous invite à consulter le lien ci-dessous. Vous y trouverez les données historiques, politiques, géographiques et démographiques du pays. Bonne lecture.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Singapour

La devise du pays, le dollar singapourien (SGD)

Sachant que 1€ équivaut à 2 SGD.

SGD_10

Les formalités d'entrée :

Relativement simples, il vous suffit de disposer d'un passeport valable encore six mois à dater de la fin de votre séjour ainsi que d'un billet aller-retour ou de continuation vers une tierce destination (Australie, Indonésie, Malaysie etc.). Pour un séjour inférieur à nonante jours, pas de visa nécessaire. Comme vous le constaterez ci-dessous, abstenez-vous de transporter dans vos bagages une quelconque substance illicite. L'avertissement est assez disuasif n'est-ce pas ?   

DSC05483

20/05/2009

Bangkok

18/04/2009: Day 69

 dyn004_original_448_336_pjpeg__9711eca76280cbe9643245839371e25cThaïlande, drapeau

http://leenetbenoit.skynetblogs.be/post/6715339/i-thailan...

Réveil vers 07h00 du matin, je termine d’empaqueter mes baguages et pars petit-déjeuner sur la terrasse supérieure de l’hôtel. Ensuite rapide check-out à la réception avant de rejoindre notre taxi vers 08h30.

Le véhicule, qui ne porte aucune mention spécifiant son activité, est en réalité une banale voiture de marque Honda et pas spécialement le modèle le plus récent si vous voyez ce que je veux dire. Ce qui attire tout de suite notre attention, c’est que le volant du véhicule est à droite et non à gauche comme cela devrait être le cas. Selon Julien, il s’agit sans doute là d’un véhicule volé en Thaïlande (où l’on roule à gauche) et utilisé sur les routes cambodgiennes.  Julien indique que cette combine est fréquente de ce côté-ci de la frontière, tout le monde en Thaïlande est au courant de ce problème. Il est vrai que ce n’est pas la première fois que nous voyons un véhicule immatriculé au Cambodge et qui possède un volant à droite. Bref, tout ce blabla pour vous dire que nous ne sommes vraiment pas rassurés de monter dans ce véhicule censé nous amener à Poipet à la frontière Thaïlandaise. Imaginez que vous devez dépasser une voiture par la gauche et que votre volant est sur la droite, votre visibilité est extrêmement réduite et la visibilité sur une route aussi étroite et fréquentée que celle que nous allons emprunter est absolument indispensable.

Avant de démarrer, le chauffeur essaie de nous embrouiller et de nous soutirer quelques dollars supplémentaires pour le trajet. On reste ferme et refusons catégoriquement d’augmenter le prix convenu la veille avec l’hôtel. Faut pas rêver !

Sur la route, Julien et moi sommes blancs de peur. Le chauffeur roule à tombeau ouvert, dépasse constamment peu importe que d’autres véhicules arrivent à pleine vitesse dans le sens inverse. Quelle horreur ! On arrive tout de même à se dérider en entendant les versions cambodgiennes de standards de la musique pop anglo-saxonne notamment « careless whisper » de George Michael et « the house of the rising sun » de the Animals. Nul.      

Nous arrivons à Poipet vers 10h00, sain et sauf. Quel miracle ! Cette petite ville misérable souffre d’une très mauvaise réputation. En effet, de nombreux touristes ont déjà connu quantité de déboires en traversant la frontière. Vol des documents d’identité et ensuite chantage pour pouvoir les récupérer moyennant un très gros bakchich, dépôt de drogues dans votre sac à votre insu et j’en passe. Nous restons sur nos gardes et ne tardons pas pour nous présenter au bureau de l’immigration pour notre sortie du territoire. Nous obtiendrons très rapidement notre tampon sans avoir connu le moindre souci.

Nous traversons ensuite une zone tampon de quelques centaines de mètres où nous découvrons plusieurs casinos (interdits en Thaïlande). Beaucoup de touristes et de ressortissants thaïs se rendent à Poipet pour assouvir leurs envies de sensations fortes. Franchement, je ne vois vraiment pas ce que l’on peut y faire d’autre.

Au poste frontière thaï, les formalités prendront nettement plus de temps. Un peu plus d’une heure de file pour recevoir mon tampon valable jusqu’au 02 mai. Il faut savoir que lorsque l’on arrive sur le territoire thaï autrement que par avion, le visa n’est pas de 30 jours comme ce fut le cas le 09 février, mais de 15.

Passés le poste frontière, nous arrivons à la petite ville d’Aranyaprathet où nous nous restaurons et parcourons les différentes compagnies de bus pour nous informer des options que nous pouvons envisager. Malheureusement pour moi, il n’y a pas de bus aujourd’hui pour Koh Chang via Trat comme je l’espérais. Je décide alors de prendre le même bus que Julien et de l’accompagner à Bangkok, ville que j'aime tout particulièrement. Nous prenons le bus pendant quatre heures environ et arrivons à la station de bus de Lumpini. Là, nous prenons un taxi jusque l’appartement de Julien. Je dépose mes sacs chez lui et pars peu de temps après à la recherche d’un hôtel dans le quartier de Asok, sur le soi 19. J'en trouve rapidement un. Prix de la chambre : 1100 Baht assez cher compte-tenu du rapport qualité/prix. Sam’s lodge (c'est le nom de l'hôtel) n’est pas vraiment une adresse à recommander.

En passant chez Julien, j'ai pu récupérer l'ordinateur portable et télécharge toutes mes photos dessus. Quel bonheur de les contempler pour la première fois sur grand écran. Vers 20h00, je rejoindrai Julien à Asok et partons tout de suite après nous restaurer au Burger King.

Nous décidons ensuite d’aller boire un verre dans un bar nommé The Nest, au sommet d’un gratte-ciel du centre-ville. Cadre féérique, la vue est impressionnante, le bar est décoré avec goût, musique lounge, service impeccable, mais le prix des consommations va de paire avec le contexte. Environ 150 Baht pour une bière.

Julien et moi irons écumer différents bars de la capitale. Grosse orgie au whisky coca. Je rentrerai à l’hôtel vers 06h30 du matin. Je m’écroule ensuite sur le lit. K.O. technique.  

21/04/2009

IV.Le Camboge

Flag_Cambodia

Si vous souhaitez obtenir quelques informations concernant le Cambodge, je vous invite à consulter le lien ci-dessous. Vous y trouverez les données historiques, politiques, géographiques et démographiques du pays. Bonne lecture.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cambodge

Le Riel cambodgien, la monnaie officielle : 1€ = 5800 Riel

1000riel_1

Le Dollar US, la véritable monnaie du pays : 1€ = 1,40$

Dollar

Formalités d'entrée :

Contrairement au Vietnam, ces formalités sont relativement simples et peu couteuses. J'ai obtenu mon visa valable durant 30 jours au poste frontière de Khaorn Samnor (Sud-Est du pays) pour un montant de 20$. Inutile donc de courir à l'ambassade du Cambodge avant votre départ.

DSC05482

10:55 Écrit par Beno dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : visa, dollar, cambodge, riel, khaorn samnor |  Facebook |

15/03/2009

III. Vietnam, le pays qui a la forme d'un dragon.

Việt Nam

DSC03007

Si vous souhaitez obtenir quelques informations concernant le Vietnam, je vous invite à consulter le lien ci-dessous. Vous y trouverez les données historiques, politiques, géographiques et démographiques du pays. Bonne lecture.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Vi%C3%AAt_Nam

La devise du pays est le Dong, sachant que 1€ équivaut à +/- 22000 Dong. Pour plus de précision, je vous suggère de cliquer sur le lien ci-dessous.

vietnam-10000-dong-polymer-banknotes-1

Formalités d'entrée :

Un visa touristique est bien entendu nécessaire pour s'y rendre. Pour un séjour de maximum 30 jours, il vous est vivement recommandé d'entreprendre les formalités auprès de l'ambassade du Vietnam de votre pays de résidence. Notez qu'il est quasiment impossible d'obtenir un visa à votre arrivée sur le territoire. Contrairement aux autres pays que je traverserai, le Vietnam manque cruellement de souplesse en la matière.

J'ai obtenu mon visa à l'ambassade du Vietnam de Belgique, boulevard général Jacques,1 à 1050 Ixelles +32 379 27 37. Sachez aussi que le visa vietnamien n'est pas du tout bon marché ! 62€ p.p. Se rendre à l'ambassade vietnamienne vous donnera un avant-goût de la bureaucratie du pays. Une expérience étonnante !

passeport Visa Vietnam 002

03/03/2009

II. Laos, l'ancien royaume du "Million d'éléphants"

ປະຊາຊົນລາວ

DSC01555.JPG1

Si vous souhaitez obtenir quelques informations concernant ce fabuleux pays malheureusement trop méconnu, je vous invite à consulter le lien ci-dessous. Vous y trouverez les données historiques, politiques, géographiques et démographiques du Laos. Bonne lecture.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Laos

La devise du pays est le Kip, sachant que 1€ équivaut à 10.500 kip

LaoLaos500Kip1988P-31aUNC-1

Les formalités d'entrée :

Nettement plus complexes que pour la Thaïlande, il est nécessaire d'obtenir un visa pour pénétrer sur le sol laotien. J'ai obtenu ce dernier au poste frontière de Houeisai, pour un montant de 35$. Au Laos, le prix varie en fonction de votre nationalité. En consultant la liste des tarifs, je constate malheureusement que les ressortissants belges doivent débourser davantage que les Français, les Australiens, les Britanniques etc. Qu'a pu faire (ou ne pas faire) notre plat pays à la République du Laos pour mériter pareil traitement ?  Pour terminer, le visa laotien consiste en un énorme et disgracieux tampon bleu et rouge dont la durée de validité est de 30 jours.

DSC05481

12:33 Écrit par Beno dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : visa, tampon, laos, kip |  Facebook |